fbpx

#01 WORKSHOP – PSC :
Le flashmètre et l’exposition à droite par Michel Ballasse

C’est dans un chaleureux et lumineux appartement à Vaucresson, en Île-de-France, que les participants photographes se sont réunis pour ce premier workshop du PSC. En prélude à cet après-midi, un déjeuner avec les premiers arrivés a permis de se rencontrer ou de se retrouver en toute convivialité.

Ce premier workshop était animé par Michel Ballasse, photographe de la région parisienne, spécialisé en photographie de boudoir. Son expérience et son expertise de l’art du studio font de son savoir-faire un bien précieux, capital à partager, à écouter et à méditer. Il était accompagné dans cet objectif, par son épouse, notre modèle du jour.

Pour cet atelier, Michel présentait l’exposition à droite et l’utilisation du flashmètre, l’occasion pour chacun de développer ses perspectives et de faire une analyse de sa propre technique photographique.

 


Introduction pratique

Pour introduire le sujet, quoi de mieux qu’un petit atelier pratique « avant/après ». L’appartement avait été modelé de façon à avoir un espace théorie et un espace shooting. Ce dernier se composait d’une assise pour la modèle et d’un flash studio issu du matériel de Michel.
Ce dernier, pour lancer à la fois le sujet du jour et la demi-journée, proposa à chacun de shooter avec ses propres réflexes et habitudes, avec le matériel et la modèle à disposition.
Devant cet environnement et ce matériel totalement inconnu, les participant ont cherché leurs marques : d’où plusieurs prises de vues, d’essais et de tests réglages.

Dans le vif du sujet

Après cela, à travers un diaporama rédigé par ses soins, Michel nous présenta avec clarté, simplicité et efficacité, l’histogramme, la technique de l’exposition à droite, son incidence sur le rendu des photographies, la mesure de la lumière, l’utilisation du flashmètre. C’était un laïus très éclairant et inspirant qui a piqué la curiosité de chacun et a suscité notre envie de la mettre rapidement en pratique.


Mise en application du sujet

Librement, nous avons tous shooté en appliquant la méthode présentée et en utilisant le flashmètre, pour obtenir dès la première prise de vue le réglage parfait dans les conditions données. Pour certains, qui ont tendance à travailler différemment, ce fut un défi de taille, qui a nécessité une grande ouverture et une grande adaptabilité de sa façon de faire. Sortir de sa zone de confort, changer d’angle de vue, dépasser ses acquis et ses habitudes voilà tout ce que Michel nous a permis en un après-midi. 

Un moment d’échanges, de partages, de shootings, a clos avec brio ce moment fort entre photographes et ce premier workshop du Photo Success Club. 

Pour conclure avec panache cette journée, un diplôme a été remis à tous les participants, et le verre de l’amitié a scellé ce moment avec festivité. 

Un article écrit par Anne Ferry